facebook-pixel

La mécanique et la sécurité du véhicule

voiture-reparation-permis

Le code de la route et les règles de conduite ne sont rien sans une compréhension optimale du fonctionnement du véhicule, l’automobiliste se doit de comprendre et d’intérioriser une connaissance de la mécanique minimum pour anticiper les pannes et ainsi de faire face à tout type de situations.

Le fonctionnement d’une voiture avec une boîte manuelle 

transmission-manuelle-voiture-permis

Afin de faire avancer le véhicule une fois le moteur démarré, le conducteur doit engager l’embrayage afin de passer une vitesse avec le levier correspond à sa droite. Cette action d’appuyer sur la pédale d’embrayage représente le débrayage et permet de transformer l’énergie électrique en énergie mécanique afin de faire avancer la masse représentée par le véhicule, la puissance émise par le moteur est transmise aux roues par l’intermédiaire de la transmission. Selon les modèles et la puissance des véhicules, un léger filet de gaz, donc une pression sur la pédale d’accélérateur permet d’obtenir un démarrage optimal et ainsi éviter le calage du moteur.

Le fonctionnement d’une voiture avec une boite automatique

transmission-automatique-voiture-permis

Sur une voiture avec une boîte automatique, le processus de démarrage est simplifié, l’automobiliste, une fois le véhicule démarré doit appuyer sur le frein pour engager le mode de conduite Drive (D). Cette action enclenche la gestion automatique du passage de vitesse au fur et à mesure que l’automobiliste accélère, décélère ou bien freine. Les véhicules avec une boîte automatique sont donc dispensés d’une pédale d’embrayage.

Transmission sur roues motrices

Il existe trois grandes familles de motricité sur les véhicules, la première correspond aux véhicules qui ont deux roues motrices à l’avant, ce sont des tractions, la puissance du moteur est donc transmise aux roues de devant, les roues arrières sont entraînées. Le deuxième cas représente le même système mais à l’arrière on parle de transmission arrière ou propulsion, les roues arrières propulsent donc le véhicule par l’arrière et entraînent les roues avant. Le dernier cas plus rare, représente les véhicules possédant une transmission intégrale, la puissance du moteur est délivrée sur toutes les roues du véhicule avec une gestion automatique.

L’entretien du véhicule

voiture-reparation-permis

Sur un grand nombre de voitures en circulation, les phares situés à l’avant et les feux situés l’arrière sont alimentés par des ampoules, celles-ci permettent d’être visibles par les autres usagers de la route et également d’obtenir une visibilité convenable. Une ampoule grillée sera mentionnée sur le PV du contrôle technique, l’absence de phare est une infraction selon le code la route, les forces de l’ordre en cas de contrôle peuvent donc dresser une contravention aux contrevenants.

Les pneus, éléments essentiels car ils sont la seule jonction entre le véhicule et la route se doivent d’être vérifiés souvent afin d’éviter les accidents mais surtout pour assurer la sécurité et la fiabilité des informations transmises aux conducteurs. Les pneus lisses sont interdits, le seuil de tolérance est de 1,6mm, au delà, les priorités d’adhérence du pneu ne sont plus présentes et les risques de glisse, d’aquaplaning, de crevaison augmentent. 

Les différents liquides à contrôler avant de circuler

Le niveau d’essence ou de diesel pour ne pas tomber en panne

Le niveau d’huile moteur pour assurer une bonne lubrification des organes du moteur et ainsi éviter la casse moteur

Le niveau de liquide de refroidissement pour éviter les surchauffes du moteur 

le niveau du liquide de frein, indispensable pour lubrifier le système de freinage

L’état de la batterie

Le niveau de liquide lave-glace en cas de projection sur le pare-brise pour assurer une visibilité optimale